La Tourette - Fernand POUILLON - Marseille

en fr

Le projet de rénovation du Hall PROTIS (La Tourette), Square Protis, rue Saint-Laurent, esplanade de la Tourette, coordonné par l’architecte Michel Vincent SANCHIS, s’est achevé en octobre 2017. Le résultat est stupéfiant. L’entrée revêtue de carreaux de faïence de couleurs primaires a retrouvé son éclat. Raphaël Armand, dessine le luminaire principale, en résonance avec le style "Pouillon" et de l’immeuble qu’il occupe.

JPEG - 292.3 ko
Lanterne de la Tourette de Fernand Pouillon
Création du luminaire du hall Protis, entrée principale de la tourette de Fernand Pouillon à Marseille.
400x400 mm

"Admirateur d’Auguste Perret, il fut un des grands bâtisseurs des années de reconstruction après la Seconde Guerre mondiale en France. Il a réalisé de nombreux équipements et bâtiments publics à Marseille, Aix-en-Provence, en région parisienne, en Algérie ainsi qu’en Iran. Ses réalisations se caractérisent par une insertion dans le site, un équilibre des masses né de proportions harmoniques rigoureuses, des matériaux nobles – y compris dans le logement social – et la collaboration d’artistes sculpteurs, céramistes, paysagistes."
- Source : wikipedia

Remarqué très positivement à l’époque par le ministère de la Reconstruction, ce projet jouera un rôle important pour l’attribution ultérieure à Fernand Pouillon des immeubles sur le quai du port. Lui-même écrit comment cette étude a marqué une date importante dans l’histoire de la construction. Pour la première fois un architecte pense à la fois en organisateur, en financier, en ingénieur, en inventeur et en artiste, et atteint le prix de construction le plus bas qui ait jamais été vu.

Lors de la réalisation de cet ensemble F. Pouillon valide ses sensations et ses acquis antérieurs, met en œuvre des idées - qu’il a eu l’occasion de forger lors de sa collaboration avec Eugène Beaudoin pendant la guerre - sur l’urbanisme et l’insertion d’un projet dans un paysage emblématique, fait l’expérimentation du bureau de coordination de chantier, dont il vient d’inventer le principe et dont personne ne se passerait maintenant, crée le groupement solidaire des entreprises (structure juridique qui a perduré jusqu’à nos jours), étudie dans les moindres détails les coûts de réalisation simultanément à la conception, invente la gaine technique que nous connaissons, la pierre banchée (des plaques de pierre dure qui remplacent le coffrage de façade), l’isolation phonique entre appartements par l’insertion en vagues ondulées de métrages de tissu épais entre les cloisons, l’espagnolette anti-mistral (un système à cardan), etc… Aucune ossature en béton armé verticale.

"Le projet s’insère remarquablement dans le site du Vieux-Port, avec l’intégration réussie de l’église Saint-Laurent et de son clocher du 17ème siècle comme élément singulier de l’extrémité ouest d’une esplanade haute, tandis qu’une tour de vingt étages équilibre l’extrémité est. Les longueurs de l’esplanade se composent, d’un côté d’un immeuble de huit étages et de cent-quatre-vingt mètres de long -le plus élevé, bien visible depuis le port entre le clocher et la tour (photographies 1 et 2 de l’album), et de l’autre côté, en avancée, de deux immeubles de quatre étages (photographies 8, 33, 35 notamment).

La réussite de cette réalisation dans toutes les dimensions testées par Fernand Pouillon aura un retentissement profond sur la suite de sa carrière et de sa vie."
Source : Fernand Pouillon

JPEG - 247.9 ko
Luminaire du Hall Protis de la Tourette, Immeuble réalisé par l’architecte Fernand Pouillon, suite à la reconstruction du quartier du vieux port de Marseille
JPEG - 227.8 ko
La Tourette de Fernand Pouillon
Luminaire dessiné et réalisé dans le cadre de la rénovation du patrimoine Fernand Pouillon à Marseille, Raphaël Armand Luminaires
SPIP | webdesign et programmation CHOC 02 | | mentions | Plan du site |  RSS 2.0