Tout Lyon :

en fr

Raphaël Armand Archéologue de la lumière

Tout Lyon Juin 2015 par PHILIPPE JAYET
Raphaël Armand archéologue de la lumière
Spécialiste en luminaires Art-Déco et modernistes des années 30, Raphaël Armand vient de terminer l’entière restauration des lustres et appliques de la villa Cavrois, œuvre de l’architecte Robert Mallet-Stevens à Croix près de Lille.
Construite en 1932 sur 2500 m2 habitables, la villa Cavrois, véritable chef-d’œuvre du modernisme, est un modèle du genre. L’histoire ne l’a malheureusement pas épargné. Occupée par l’état-major allemand pendant la dernière guerre puis saccagée à la libération avant d’être réhabilitée puis finalement laissée à l’abandon, elle a été rachetée par l’état français en 1990 et classée Monument National dès 2001. Restait à concevoir sa restauration, véritable travail de fond tant les pillages et saccages successifs avaient laissé les murs de briques à vif. Sous la direction de Béatrice Grandsard de l’agence Goutal, Maître d’œuvre, ont débuté en 2003 des travaux faisant appel à quasi tous les corps de métiers pour un budget final de 23 millions d’euros. Répondant à l’appel d’offres, le lyonnais Raphaël Armand a été choisi pour restaurer à l’identique l’intégralité des luminaires de la maison, les éléments d’origine
ayant disparu dans leur totalité. Pas moins de 3 années de recherches autant en France qu’en Belgique, Allemagne et même Etats-Unis ont été nécessaires à cet archéologue du XXe siècle, tel qu’on le définit aujourd’hui, pour reconstituer à partir de documents anciens l’entier éclairage mais également les horloges et baromètres. Véritable laboratoire d’architecture et de lumière, la villa Cavrois avait en son temps fait appel à l’ingénieur éclairagiste André Salomon dont le talent à conjuger le fonctionnel à la diffusion de la lumière comme aux couleurs des murs peints s’est totalement exprimé aux côtés de R. Mallet-Stevens. Le résultat est stupéfiant, tout l’éclairage a été reconstitué à l’identique mais cette fois aux normes du XXIe siècle avec l’aide de Yannick Monchanin et la visite nous replonge totalement en 1932. Inaugurée officellement le 13 juin prochain, la Villa Cavrois sera ouverte pour des visites au public
dès le lendemain.
Philippe .Jayet – Tout Lyon N°5155

Pour tout savoir en détail sur le chantier de la Villa Cavrois c’est ici

SPIP | webdesign et programmation CHOC 02 | | mentions | Plan du site |  RSS 2.0