Luminaires Art-Déco des années 30
Structures métalliques de formes géométriques
Raphaël Armand

Eileen Gray - Villa E1027

en fr

Roquebrune-Cap-Martin

Architectes : Eileen Gray et Jean Badovici
Année de construction de l’édifice : 1927
Villa classée au titre des Monuments Historiques en 2000, a obtenu le Label Patrimoine du XXe siècle, fait partie d’un programme mondial de préservation des maisons emblématiques du XXe siècle, Iconic Houses.

Travaux de restauration

Maîtrise d’Ouvrage : Conservatoire du littoral, Association Cap Moderne
Maîtrise d’œuvre : DDA
Chef de projet ABF : Claudia Devos
Période d’exécution : 2015/2018
Mission de l’entreprise Raphaël ARMAND : Restitution des luminaires, mobilier, objets métalliques

Historique

La villa E1027, construite entre 1926 et 1929 par l’architecte Eileen Gray et son compagnon Jean Badovici, est un emblème de l’architecture du mouvement moderne. Eileen Gray y réside quelques années avant de la délaisser. Inscrite en 1975 à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, la maison est laissée à l’abandon et gravement endommagée. Classée Monument Historique en 2000, une importante campagne de restauration menée par l’agence d’architecture DDA débute en 2015. Actuellement l’édifice est ouvert au public.

Intervenir dans un monument historique

Mon rôle à été de restituer à l’identique une partie des éléments disparus (luminaires, poignées de porte, prises, interrupteurs, ensemble de douche, miroir, table, tringle de rideau, cache-radiateur) ou fortement détériorés (circuit électrique, accessoires). Je devais créer les luminaires et retransmettre les effets d’éclairage utilisés dans la villa à son origine, ainsi que le mobilier et de nombreux accessoires, en conservant les techniques de fabrication et les matériaux utilisés à l’époque de construction du bâtiment. Ceci en les adaptant aux normes de sécurité d’un bâtiment recevant du public.

Étude, développement et réalisation

J’ai travaillé en m’appuyant sur les documents et archives photographiques d’Eileen Gray et de Jean Badovici, notamment leur publication dans la revue « Architecture vivante » en 1929. L’ensemble des pièces d’origine ayant disparu, il m’a été indispensable d’étudier chaque objet en l’inscrivant dans son contexte historique. Lors des visites sur le site, j’ai réalisé de nombreux relevés graphiques. La fabrication des maquettes a permis de définir les bonnes proportions à partir des clichés réalisés pour la plupart en 1927. Ces relevés ont permis une vision synthétique des espaces et de leurs proportions, ce qui a été déterminant pour fixer les dimensions définitives de chaque appareil à fabriquer.


Lampe Triangle
Lampe Triangle
Lampe Triangle
E.GRAY E1027
SPIP | | mentions légales - RGPD | Plan du site |  RSS 2.0